Bienvenue à l'Unec
FNC > L’actualité en temps réel LA COIFFURE EST UN UNIVERS PASSIONNANT
L’actualité en temps réel
Non aux situations de rente...

Non aux situations de rente, mais oui à une exigence de qualification pour exercer le métier de coiffeur

L’UNEC (Union Nationale des Entreprises de Coiffure), unique organisation professionnelle d’un secteur représentant plus de 6,2 milliards d’euros de chiffres d’affaires annuel en
France, se positionne fortement dans le cadre du débat national ouvert par le rapport de l’IGF (inspection générale des finances) relatif aux professions réglementées.

Les annonces politiques du ministère de l’économie et des finances nous conduisent à réagir.

Il me semble indispensable de distinguer les situations dites « de rentes » de celles exigeant une qualification pour exercer un métier.


L’intérêt général commande que le législateur mette un terme à des situations de monopoles injustifiés. Elles génèrent des milliards d’euros au profit de personnes ou des sociétés de façon disproportionnée tout en bridant quelque peu la croissance économique de notre pays.

A cela s’ajoute que dans le cadre de notre construction européenne, fondée sur la liberté d’entreprendre, les situations de monopoles et de rentes sont désormais persona non grata.

Ceci étant dit : que vient faire la coiffure dans le débat ?

Il n’est pas négociable de remettre en cause l’obligation d’une qualification professionnelle préalablement à l’installation.

L’exigence posée par la loi du 23 mai 1946 pose le principe qu’il faut être titulaire d’un BP (brevet professionnel – niveau 4, c’est-à-dire équivalent du baccalauréat) pour ouvrir un salon de coiffure.

Il en va non seulement de la qualité du travail accompli, mais également d’une certaine maturité à exiger pour exercer notre métier.


Exiger une qualification avant d’exercer un métier constitue-t-il réellement un frein à la liberté d’entreprendre, à la croissance ou encore à la mobilité sociale ?

Les chiffres démontrent le contraire : entre 2009 et 2013, le nombre d’entreprises de coiffure a bondi de plus de 11 000, passant de 60 000 à 71 000. Une autre donnée complète la première : près de 25% de la profession est exercé par des autoentrepreneurs.

Le métier de coiffeur recèle non seulement une partie artistique à la satisfaction du client, mais également des procédés technico-chimiques supposant une formation solide.

Le consommateur serait le premier perdant d’une telle déréglementation de la profession.

Doit-on autoriser à un secouriste l’exercice de la médecine ? Faire les premiers gestes est une chose ; poser un diagnostic en est une autre.

Exiger une qualification avant d’entreprendre est sans aucun rapport avec les notions de situations de rente, de numerus clausus et encore de « clubs fermés » dans lesquels un gâteau serait partagé par des convives très limités en nombre.

Lorsque le débat public lie les « bons chiffres » du secteur réglementé avec les contreperformances du PIB, la coiffure est « hors champ ».

En effet, alors que le rapport de l’IGS annonce sur la décennie 2000-2010 que le bénéfice des professions réglementées a progressé de 46% (passant de 27,9 milliards d’euros à 40,7 milliards d’euros), il est important de rappeler pour le secteur de la coiffure, le chiffre d’affaires annuel cumulé est passé de 6,3 milliards d’euros en 2011 à 6,21 milliards d’euros en 2012. Précisons également qu’entre 2006 et 2011, le chiffre d’affaires cumulé suit exactement celui de l’inflation. En d’autres termes, le chiffre d’affaires du secteur après avoir été stable en euros constants (et non courants) est en nette régression. Ces éléments doivent être corrélés à l’augmentation tendancielle du nombre d’entreprises (+11000 entre 2009 et 2013).

 

 
Bernard STALTER, nouveau président de l’UNEC
logo-unec.jpg

L’UNEC est désormais créée !

 Elle rassemble les deux organisations patronales du secteur de la coiffure (6,27 milliards d’euros de chiffre d’affaire annuel) : le CNEC et la FNC présidés respectivement par Franck PROVOST et Pierre MARTIN.

 
Coiffeur en danger

ciseauxCompte-rendu de la réunion du 7 avril 2014 entre les leaders de "Coiffure en danger", Bernard STALTER et Pierre-Olivier RUCHENSTAIN.

 
MCB by Beauté Sélection

  mcb3-nb-bd.jpgLe MCB et Beauté Sélection Paris s’unissent pour créer un rendez-vous unique en France dédié à l’univers de la beauté

 
L’Equipe de France et la Semaine de la Coiffure à Bercy

sylvia-pinel-bercy-11.13-bd.jpgRencontre avec Sylvia Pinel, Ministre de l'Artisanat, du commerce et du tourisme

 
Coiffeur en France en tournée en Corée
Coiffeur_en_france_en_CoreeFormations techniques et présentation de la collection Hiver à Séoul
 
Rencontre avec Pierre-Olivier Ruchenstain
pierre-olivier_ruchenstain_11.2013web.jpgUn nouveau Directeur général pour la Fédération Nationale de la Coiffure
 
Semaine nationale de la Coiffure 2013
snc2013-logo-web.jpg Fêtez la 5ème Semaine nationale de la coiffure !
 
Coupe d’Europe de coiffure à Moscou
equipe-de-france-recadre-web.jpgLe brillant palmarès de l'Equipe de France
 
Création de l'Union Nationale des Entreprises de Coiffure
poigne-de-main-unec-mcb13.jpgLa FNC et le CNEC officialisent le rapprochement de leurs organisations
 
Le marché de la coiffure et les défis de la reconquête économique

visuel-stat.jpgToujours plus d'activités de coiffure pour accueillir le million de clients quotidien !

 
Concertation relative à l’apprentissage
cp-concertation-apprentissage-.jpgProjet de réforme de la taxe d’apprentissage
 
La coiffure hautement désirable !
mcb 2013 Le seul rendez-vous de référence de tous les coiffeurs français et internationaux à la Grande Halle de la Villette et au Zénith de Paris, les 28, 29 et 30 septembre 2013
 
Coiffeur en France s'agrandit
anthony michelUn ancien compétiteur international de l'Equipe de France s'investit dans l'équipe de création
 
Prévention des TMS dans les salons de coiffure

visuel-afs-web.jpgMise en oeuvre d'une aide financière pour l’acquisition de matériels ergonomiques

 
La France, médaillée d'or en coiffure
olympiades-leipzig-bd.jpg Les Olympiades des Métiers de Leipzig se sont clôturées dimanche 7 juillet.
 
Obligations des distributeurs de produits cosmétiques
livre-blanc-febea---couverture.jpgOui, les coiffeurs sont concernés par le Règlement Cosmétique à partir du 11/07/2013.
 
La Semaine de la Coiffure, c'est reparti pour 2013
5ème semaine de la coiffureValorisation de la profession, fidélisation et conquête de la clientèle